Julien Maurin montre sa pointe de vitesse au Rallye Monte Carlo

Premier leader de la catégorie WRC2 au Rallye Monte-Carlo, Julien Maurin n’a pas été récompensé de sa performance lors de la première manche du Championnat du Monde des Rallyes. Tandis qu’il figurait sur le podium provisoire, le pilote tricolore, copiloté par Benjamin Veillas, a été contraint à l’abandon suite à un problème mécanique lors de la troisième journée. Cette première expérience avec la Skoda Fabia R5 et l’équipe 2C Compétition reste néanmoins prometteuse et intéressante pour l’avenir.


Première spéciale, premier scratch !
Jeudi soir, Julien Maurin débutait son premier rallye à bord de la Skoda Fabia R5, après plusieurs saisons bouclées avec la Ford Fiesta.
Alors qu’il n’avait effectué que deux jours d’essais, le Savoyard ne tardait pas à montrer sa compétitivité : première spéciale et premier scratch en WRC2 !
Il assurait dans la spéciale suivante pour conclure la première journée à la deuxième position.

Julien conservait cette philosophie le lendemain : rester sage et éviter les nombreux pièges du parcours. Cinquième dans la SS3, il revenait ainsi à six petits dixièmes du leader et allait enchainer avec cinq autres Top 5 consécutifs, dont un deuxième chrono dans la SS4. De quoi pointer au troisième rang, à une dizaine de secondes de la place de dauphin.
Bien décidé à frapper un grand coup samedi, pour la journée la plus longue de cette 84e édition, Julien entamait la neuvième spéciale avec le deuxième meilleur premier partiel. Malheureusement, il devait s’arrêter après un problème sur la direction assistée. Un flexible cassé synonyme d’abandon et de déception.

« Une grande déception, à la hauteur du potentiel… »
« Nous avions pris ce Rallye Monte-Carlo par le bon bout avec un premier scratch à bord de la Skoda. Pour une découverte, c’était forcément très positif » confie Julien. « Nous avons été relativement prudents vendredi, c’était notre stratégie et cela a bien fonctionné puisque nous étions dans le match pour décrocher à minima un podium. Nous avions des ambitions élevées pour la journée du samedi, nous voulions nous affirmer.
Malheureusement la mécanique en a décidé autrement.
C’est une grande déception, à la hauteur du potentiel affiché. J’espérais vraiment vaincre le signe indien sur ce Monte-Carlo. On va capitaliser sur cette expérience pour préparer la suite. »

Le double Champion de France des Rallyes a apprécié sa première expérience avec la Skoda Fabia R5 et 2C Compétition.
C’est donc le positif qu’il veut retenir malgré l’abandon. « Il y avait un certain nombre d’inconnues avant le départ, mais elles ont rapidement été gommées.
Ces premiers pas sont vraiment intéressants » explique-t-il.
« J’ai immédiatement eu des bonnes sensations au volant de la Fabia R5.
La voiture se comportait vraiment bien. 2C Compétition a fait du très bon travail, toujours opté pour le choix de pneus adapté à la situation et nous avons progressé ensemble au niveau des réglages. L’entente avec Benjamin est également excellente. Cela nous laisse un goût amer parce que nous avions vraiment tous les paramètres pour décrocher un super résultat.
C’est prometteur ! »
Julien Maurin, vainqueur du dernier Tour de Corse en WRC2, annoncera la suite de son programme 2016 prochainement.


Julien Maurin souhaite remercier ses partenaires pour la saison 2016 :
Skoda, Yacco, Identicar, Eco-Tech, Forch, Oreca, Motorcraft, Kent, Tiflex, et PPG
.

Prochain Rallye:
​ WRC-2

Nouvelle Skoda R5

Photo du mois

Julien et Nicolas champion de France des Rallyes 2013 et 2014

Presse

 Le reportage du mois